Les femmes en TIC

Voici Anastasia Goodstein.


Image

Profession : Responsable de programme
Employeur: DoSomething.org
« Sortez des sentiers battus, tenez compte de vos passions et taillez-vous une carrière à votre mesure. »

Auteure, porte-parole des adolescentes, experte des médias et chef d’entreprise, Anastasia Goodstein fait la lumière sur son étonnante carrière et explique pourquoi la connaissance des TIC est importante dans toutes les professions.

Quelles sont vos fonctions actuelles ainsi que vos activités quotidiennes?
À l’heure actuelle, je suis responsable de programme chez Crisis Text Line, une filiale indépendante de DoSomething.org. Mon travail consiste à collaborer avec nos conseillers et nos partenaires du secteur s’occupant de la santé mentale des jeunes en vue de mettre sur pied une ligne nationale d’écoute par messages textes destinée aux adolescents et surtout leur donner envie de l’utiliser. Je passe le plus clair de mon temps à communiquer avec des gens, en personne, par téléphone ou par courrier électronique.

Quels sont les diplômes dont vous êtes titulaire (le cas échéant)?

Je suis titulaire d’une majeure en journalisme et étude des femmes de l’Antioch College et j’ai obtenu en 1999 une maîtrise en journalisme de la Medill School of Journalism (Northwestern University) avec spécialisation dans les nouveaux médias.

Quel parcours avez-vous suivi pour arriver à occuper votre poste actuel?

J’ai passé la majeure partie de ma carrière à travailler dans les médias destinés aux adolescents, conçus par eux ou traitant de cette catégorie particulière de la population. J’ai notamment fondé en 2004 Ypulse, une entreprise qui étudie la culture des jeunes et ses évolutions. En 2008, j’ai fusionné Ypulse avec un cabinet spécialisé en études de marché concernant les jeunes et j’ai voulu faire quelque chose qui aiderait les adolescents directement. Je me suis jointe à la fondation Inspire USA pour le compte de laquelle j’ai géré l’ensemble des programmes numériques et des campagnes de sensibilisation associés à ReachOut.com, son site consacré à la santé mentale des jeunes. Maintenant que j’ai déménagé de New York pour m’installer à San Francisco et ainsi me rapprocher de ma famille, j’aide Nancy Lublin, la présidente et chef de la direction de DoSomething.org, à mettre sur pied une ligne nationale d’écoute par messages textes baptisée Crisis Text Line.

Quel a été le moment le plus décisif de votre carrière?

La publication en 2007 de mon livre intitulé Totally Wired: What Teens & Tweens Are Really Doing Online.

Que trouvez-vous le plus gratifiant dans votre travail?

Savoir que ce que l’on essaie de créer servira à sauver des vies.

Dans votre métier, quelles sont les qualités les plus importantes?

Faire preuve de diplomatie et de ténacité, posséder de solides aptitudes pour la communication orale et écrite, avoir déjà travaillé dans le domaine de la santé mentale des jeunes, posséder des connaissances générales en technologie et comprendre l’univers du téléphone cellulaire.

Les gens pensent souvent à tort que les TIC sont ennuyeuses. Pouvez-vous nous donner un exemple montrant que votre travail N’est PAS ennuyeux?

Utiliser la technologie pour sauver des vies est aux antipodes de ce que, selon moi, on appelle un travail ennuyeux.

Selon vous, pourquoi les femmes sont-elles si peu nombreuses dans le domaine des TIC?

C’est parce que la société a une conception stéréotypée des rôles que nous devons jouer et que les filles intériorisent l’idée qu’elles ne sont pas faites pour les mathématiques, la science ou la technique, de sorte qu’elles évitent de faire carrière dans ces domaines.

Pourquoi pensez-vous que les filles devraient acquérir des compétences en TIC?

Parce que nous vivons dans un monde axé sur la technologie, que celle-ci est utilisée dans toutes les professions, à un degré plus ou moins grand, et qu’elle joue un rôle de premier plan dans la plupart des professions rémunératrices.

Pouvez-vous donner cinq professions liées aux TIC susceptibles d’intéresser nos lectrices?

  1. Analyste de données – vous utiliserez les données pour améliorer les produits, contenter les clients et éliminer les obstacles auxquels le monde se heurte.
  2. Architecte de l’information – vous créerez des sites Web faciles à comprendre et à utiliser.
  3. Conceptrice Web – vous créerez des sites Web qui sont élégants et attirants sur le plan visuel.
  4. Gestionnaire de produit – vous collaborerez avec les concepteurs, les ingénieurs, les développeurs et les autres parties prenantes, en vue de créer de nouveaux produits.
  5. Développeuse – vous écrirez le code qui fera fonctionner les produits.

Si nos lectrices souhaitaient faire une carrière comme la vôtre, que leur conseilleriez-vous?

Sortez des sentiers battus, tenez compte de vos passions et taillez-vous une carrière à votre mesure.

En quelques mots, comment pourriez-vous inciter les jeunes femmes à se diriger vers le domaine des TIC?

« La question n’est pas de savoir comment survivre, mais comment s’épanouir avec passion, compassion, humour et style. » – Maya Angelou